Un projet social

La crèche accueille actuellement 69 familles, soit 79 enfants, répartis sur les deux structures distantes de 1,5 km et situées dans le quartier de Lardenne à Toulouse.
- 35 enfants à Vitarelles 1 (allée des Vitarelles)
- 42 enfants à Vitarelles 2 (chemin ramelet moundi)
En 2009, beaucoup de petits « seconds » ont fait leur arrivée.
La demande de garde reste importante et fait l’objet de nombreuses pré-inscriptions.

Un travail autour de l’élaboration d’un projet social en 2009 favorisant la mixité sociale au sens large du terme met l’accent sur l’accueil ou l’aide matérielle (comme des bourses aux vêtements..) des familles en situation de difficultés.
Dans le cadre du décret 2000, chaque crèche doit se doter d’un projet social. Ce document explique comment la structure prend en considération l’environnement géographique, social, économique et démographique du lieu dans lequel il va fonctionner. Il est important car ce contexte va entraîner des conséquences très concrètes sur le fonctionnement de la structure. Pour cela il prend en compte :

  • Les caractéristiques géographiques (zones en voie de désertification ; au contraire, zone sur laquelle beaucoup de jeunes familles viennent s’installer, zone urbaine sensible, etc.)
  • les caractéristiques de la population (nombreux chômeurs, population fragilisée par des difficultés d’insertion sociale, population qui parle peu ou mal la langue française, population de cadres, etc.)
  • les besoins et les demandes des familles (population de parents qui passent beaucoup de temps dans les transports en commun, les deux parents travaillent en majorité, les parents qui travaillent en horaires décalés ou le samedi, l’amplitude horaire nécessaire, etc.) ;
  • les ressources du quartier (un projet de construction de logements sociaux, l’implantation prochaine d’une entreprise, un grand projet de rénovation urbaine, l’arrivée d’une nouvelle ligne de bus, etc.)

Le groupe de travail « Projet Social » a, en conséquence, listé différents axes de travail sur lesquels concentrer sa réflexion : les difficultés économiques, sociales, sanitaires, culturelles, éducatives, psychiques, médicales.

Pour chaque typologie de difficultés, la commission Projet Social réfléchit à des solutions concrètes, réalisables et rapidement opérationnelles. Le Projet Social est également destiné aux salariés de la crèche : il prend en compte les situations particulières de ces derniers  et souhaite répondre à leurs problématiques chaque fois que c’est possible.